En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

paris_13112015_01.jpg    

 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Témoignage de René Vialle
 
 
 

Témoignage de René Vialle

Le village maquis du Teilhet de Saint-Pardoux : quatre familles de paysans ont participé à cette épopée : au Teilhet même, Auberty et Monteil ; à la Sisternie, Brunie, et au moulin du pont de Sagne, Lescure.

Dès novembre 1942, ces familles hébergeaient un premier réfractaire au STO : Léon Orliaguet, de Marcillac la Croisille ; elles ont ensuite organisé un camp pour le flot des réfractaires ;

le groupe de Léon Lanot, de Lamazière-basse, s’y est replié en mars 1943 ; c’est alors qu’il a pris le nom de Guy Môquet ;

d’autres groupes s’y sont formés pour aller combattre vers Eyrein, Saint Priest de Gimel, Saint Bonnet Elvert ; un groupe Lucien Sampaix, dirigé par Léon Lanot, s’est formé là pour aller combattre vers Egletons ; sur place combattait un groupe qui prit le nom de Pierre Sémard.


Date de création : 25/04/2019 @ 08:12
Catégorie : -
Page lue 888 fois